Infant Feeding Support for Refugee Children est un groupe de mères et d’autres personnes impliquées, travaillant bénévolement, pour réunir et coordonner du soutien pour les bébés et les jeunes enfants qui fuient la guerre et qqui se trouvent ainsi en situation d’urgence. En tant que groupe, nous soutenons les recommandations de l’OMS sur l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, qui précise que le lait maternel, de préférence celui de la mère, devrait être la seule nourriture donnée pendant les six premiers mois de vie et proposé librement ensuite pendant au moins deux ans.

femme-allaitant-grece

 Pour soutenir les enfants réfugiés (et leurs mères si elles voyagent avec eux) et en accord avec les lignes directrices de l’OMS, nous chercherons à soutenir les mères allaitantes et toutes les mères qui souhaitent allaiter, en leur fournissant un lieu sûr et calme pour allaiter leurs bébés, avec d’autres mères dans la même situation, proposant de l’eau potable et de la nourriture adéquate pour les mères et pour leurs enfants plus âgés. De plus, nous proposerons du soutien et des informations sur les possibilités de relactation, pour les mères qui ont été gravement traumatisées par leur fuite d’un territoire en guerre, afin qu’elles sachent qu’elles peuvent à nouveau allaiter efficacement après avoir cessé de donner le sein.  Lorsqu’il n’est pas possible pour la mère d’allaiter ou pas possible immédiatement, et si les bébés ont faim (particulièrement les bébés de six mois ou moins) nous chercherons à trouver du lait maternel d’une donneuse ou une nourrice pour cet enfant, en prenant en compte les besoins culturels, religieux et spirituels des personnes impliquées.  Lorsqu’il n’y a pas de possibilité que l’enfant soit allaité, par sa mère, par une autre femme en bonne santé et qu’il n’y a pas de donneuse, en accord avec les directives de l’OMS, nous soutiendrons les mères et leurs bébés en fournissant du lait artificiel UHT prêt à l’emploi en conditionnement à usage unique, afin que les bébés n’aient pas faim, ou ne soient pas nourris de lait cru de vache ou de chèvre , d’eau ni de tisane sucrée.  

Les rapports semblent montrer que les aliments les plus fréquemment donnés aux bébés voyageant dans des groupes de réfugiés étaient du lait en conserve dilué avec de l’eau, ou du lait de vache dilué avec de l’eau, souvent additionné de sucre. Dans de telles circonstances, Infant Feeding Support for Refugee Children souhaite procurer à ces familles des boîtes de substituts de lait maternel stérilisés à usage unique, comme le recommandent les directives de l’OMS et du HCR-UN. Merci de noter que cela signifie que nous collecterons de l’argent pour acheter des rations d’urgence qui seront distribuées aux mères mais seulement en accord avec ces directives. 

Infant Feeding Support for Refugee Children n’accepte pas les donations ou l’aide d’organisations ou d’entreprises qui ne respectent pas le code international de commercialisation des substituts du lait maternel. Nous fournirons des compléments alimentaires selon les recommandations de l’ENN.